lundi 16 juillet 2018

Philippe à Vernajoul

Philippe enchaîne les épreuves semaine après semaine et il les enchaîne avec brio.

Samedi notre serial runner était à Vernajoul pour le Trailhounet long de 10 km et quasiment 400 de D+. Philippe se classe 28eme au scratch et 4eme de sa catégorie à plus de 10 km/h de moyenne.

Un véritable we de champions !!!!


lundi 9 juillet 2018

Sortie Club Espelette

Avant de parler de la sortie club, revenons sur la belle course du Picou qui avait lieu samedi matin.


Les traileurs MCP se sont déplacés pour affronter un sommet bien connu des ariégeois.
Bruni frappe encore un grand coup en étant 28eme au scratch et 10eme de sa catégorie. L’infatigable Philippe B. Il est suivi par François, Christophe T.  et Maxime. Ils étaient tous sur la longue distance (27 km).
Ces cinq coureurs enchaînent trail après trail et multiplient les places d'honneurs.

Toujours dans les Pyrénées, Stéphane A. s'est offert une belle aventure avec la Kilian Classic (25km et 1060 m+) organisée à Font Romeu.




Ce we était un moment fort de la vie de notre club avec la traditionnelle sortie annuelle que nous organisons maintenant depuis 8 ans. Nous essayons de cibler des courses festives à l'image de l'esprit qui anime notre association. Après les "Gendarmes et les Voleurs de Temps", "Courir en Aubrac", le "Marathon du Médoc", la "6666", "la Ronde Cérétane", ..... place cette année à la "Course des Crêtes d'Espelette".

Malheureusement la qualité de l'organisation (tellement extraordinaire les années passées !!! ) s'est très nettement détériorée et n'a pas été à la hauteur de nos attentes.
Cela n'a pas empêché les 27 participants MCP de passer un excellent moment entre amis dans une ambiance très chaleureuse et très animée....











La fête était au rendez-vous.... mais la course aussi !









Nous avons même enchaîné le lendemain avec l’ascension de la Rhune et un repas en front de mer.









La fête jusqu'au bout..... des forces !!!!

Plus de photos en cliquant ici 

dimanche 1 juillet 2018

Porcina !

Une ambiance très sympa et un parcours serpentant au milieu des ruelles animées de la préfecture ariégeoise. Si vous ajoutez une organisation sans faille et le plaisir de retrouver des coureurs venus tous dans un esprit festif et estival, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette Porcina Fuxi, chère à Didier Laguerre, une magnifique réussite.

7 coureurs MCP étaient de la partie et ils ont pris beaucoup de plaisir à profiter d'un parcours vraiment plaisant.


Pour Philippe B. , Christophe et Pablo, les chronos réalisés sont de belle facture !
Ils terminent ce 6,5 km, dans cet ordre en respectivement 33,14 mn (11eme M2) pour Philippe, 33,31 mn (38eme Sénior) pour Christophe et 33,53 mn (3eme Cadet) pour Pablo.



Pour Agnès, Cathy, Pierre et Michel qui avaient décidé de courir en groupe, le chrono était secondaire mais le plaisir de courir très présent.

Ce we, deux de nos coureurs, Lucas et Nito, avaient décidé de délaisser temporairement leurs baskets pour enfourcher leurs vélos afin de participer à la mythique ariégeoise autour de Beille.
Nos deux champions ont été performants et, malgré une chaleur accablante, ils ont réalisé de belles performances.

Le we prochain, notre club vivra un grand moment à l'occasion de la sortie annuelle en famille pour les courses (et la fête !) des Crêtes à Espelette !!!




mercredi 27 juin 2018

Fin de saison pour les marcheurs du lundi

C'était une décision collégiale, elle a été menée jusqu'au bout par une magnifique matinée, sous un ciel d'un bleu limpide, "taché" par un soleil resplendissant

Un départ différé via le domaine des Oiseaux, quelques 7 km à une belle allure, en suivant le Raunier nous nous sommes acheminés vers le but recherche : la ferme d'Abdon, là, Stéphanie nous avait concocté un menu authentique dont elle la le secret.



La table était dressée sous des arbres bicentenaires et pour la suite le repas devait ravir les 22 marcheurs.
Un cadre de rêve devant la bâtisse du XIII siècle, il n'en fallait pas plus pour échafauder un projet pour la reprise en septembre.‌
Merci à tous ces marcheurs qui avaient mérité cette petite pause, merci à Stéphanie qui à tout fait pour nous satisfaire et donner plus de relief à cette matinée.
On va fermer pendant les deux mois de juillet et août, laissant à ceux qui le souhaitent de poursuivre leur passion, et nous en connaissons.


Reprise le 3 septembre


Bonnes vacances

Roger

dimanche 24 juin 2018

Un superbe podium et une grande première

A l'occasion de la 1ere édition de la Corrida du 1er RCP, Stéphanie C. a fait parler la poudre en s’adjugeant une magnifique 3eme place chez les féminines.


Stéphanie boucle la distance (un peu moins de 8km) en 37 minutes, bien aidé par un lièvre de talent... Ulrick.



A noté d’ailleurs, que le même Ulrick a terminé le 14 km du trail d'Aulus les Bains à une très belle 52 eme place en 2h11 il y a quinze jours.


Un grand bravo à tous les deux !!!

Ce matin Maxime a lui aussi été l'auteur d'un véritable exploit en participant pour la première fois à un trail longue distance à Grésigne à Puycelsi  dans le Tarn. Voici son récit :


"J'ai décidé de tenter pour la première fois 40 km, ce que je n'avais jamais réalisé ni en course ni à l'entraînement (je n'étais jamais été au delà de 30 km). J'ai choisi cette course pour son dénivelé - moins important et mieux réparti - que d'autres courses dans la région.


Depuis quelques jours, j'appréhendais surtout la chaleur. Départ ce matin à 7h30, grand soleil et une température correcte (15 degrés). Belle course, quasiment pas de route, alternance de chemins forestiers, de sentiers et de monotraces dans l'immense forêt de Grésigne (plus grande chênaie d'Europe), et quelques points de vue exceptionnels. Le parcours ombragé aura permis d'éviter les grosses chaleurs (il faisait quand même plus de 30 à l'arrivée). 
Suivant les conseils de mes "coachs", je suis parti très prudemment. Malgré cela, les derniers km ont été durs à avaler! Je termine en 6h09, 70ème sur 100 coureurs (18/23 SEH). J'aurai aimé passer sous les 6h, mais c'est mon premier 40km et la gestion de l'effort dans la durée est quelque chose qui s'apprend!"


Bravo Maxime, et tu verras, on prend vite goût à ces formats.....

Pour terminer ce billet, revenons sur la très belle performance de Christophe T. à Montastruc (31) qui sur un 9km parcouru en moins de 44 mn se classe 15 eme sur plus de 55 coureurs.
Christophe revient en grande grande forme et il devrait le confirmer le we prochain lors du trail de Sauveterre de Comminges.

dimanche 17 juin 2018

Trail des Crêtes

Il est des épreuves qui en quelques années se sont fait une place très particulière dans le calendrier des courses incontournables. Parmi elles, le trail des Crêtes s'est construit une belle réputation de trail typé haute montagne, organisé dans un esprit convivial, et ce seulement en 9 éditions.

Ce sont six (pardon Maxime !!!) coureurs MCP qui étaient de la fête sur les 3 distances.

Christophe T. sur le 11 km. termine en 1h14 à une très belle 67eme place sur sur 180 coureurs. Christophe revient en grande forme.

Philippe B. sur le 26 km est 60eme sur plus de 235 coureurs et il est 7eme de sa catégorie.
Maxime termine 128eme en 4h08 sur un parcours exigeant avec 13 km (et 1300 m+) de montée suivie par 13 km de descente, technique, puis roulante, puis boueuse, puis.... la ligne d'arrivée !

Sur le 55 km ils étaient trois dès 6h de matin à venir se mesurer aux 3000 m+ offerts par les piques du massif de Tabe.

Sébastien Bruni poursuit sa très belle saison (il est 2eme du Challenge de la Cigogne) ) en se classant 37eme en 8h38.



Damien est 72 eme et François B 118 eme. Trois très belles performances lors d'une course rugueuse et terriblement exigeante.

 

Toujours samedi, c'est Lucas qui était en piste pour le triathlon S de Revel.
Le moins que l'on puisse dire c'est que Lucas est en grande forme car il améliore son temps de 2017 de plus de 15mn. Il se classe 91eme sur 400 triathlète. Formidable !!!

Mais pour être complet, il faut parler de la superbe 1ere place dans la catégorie "M2" de Patou et David R. sur le 15 km duo mixte du trail des Caouecs vendredi soir du côté de Blagnac.



Pour terminer ce we, voici le Challenge de la Cigogne mis à jour.




mardi 12 juin 2018

Boris à la 6666


"Petit retour sur la 6666 après 2 jours difficiles pour récupérer....


On m'avait averti de la difficulté de cette course mais elle m'attirait quand même... 5h45 briefing où Guillon nous donne des conseils (et pas des moindres) et averti sur le climat d'aujourd'hui. 6h00. Départ tranquille mais pas assez (je vais m'en rendre compte plus tard). J'avais eu des conseils de Greg et m'avait dit de faire très attention au départ de ne pas m'enflammer jusqu'à Lamalou car le reste était très coton... Surtout sous la chaleur... Temps pourtant idéal couvert mais lourd, tout va bien discussion entre conçurent, un gars me dit qu'il a fait pas mal d'ultra et l'ayant déjà fait qu’il trouve celle-ci une des plus dure de France....?! (aaaah) bon on va donc faire comme d'hab ma popote dans mon coin en essayant de ne pas faire cramer le fond de la casserole...


1ere grosse descente tout va bien on descend sur un bon (trooooop) rythme et puis vient une belle montée sur le mont pelé (c’est le nom que je lui ai donné car tout est cramé et pleins de caillouxxxx) sous un soleil enfin levé... Et il fait très très chaud... Humide... Caillouteux... Sans air. Pas habitué à ce genre de climat... Et là, la casserole commence à accrocher... Descente raide car la bas même les descentes montent...?! Je sens que ça se complique... Je n’ai pas assez bu et les quadris ce crampe tout seul... (1ere fois que je vois ça) le genou me fait très mal à force de trop gérer mes quadris et puis une 1ere dès que je bois l'envie de vomir me prend.... Aiiiiieee... 


Mon petit il va falloir etre costaud car je sais que le reste est solide surtout une descente ou il est interdit de courir.... Ta tout compris... Décision rapide de prendre mon temps et d’attendre un pote qui n’est pas loin et gazzzz... Faut pas réfléchir... Je l'ai voulu.. 


Alors il faut le faire... On repart à 2 dans une montée... Qui monte. Sous un soleil... Qui chauffffffffeeee... Puis la descenteeeeee de l'enfer quand ta plus de quadri et bcp de crampe... Enfin bref un calvaire... Dans ma tête c'est le bordel... Je sais plus quoi faire... En tout cas ne pas abandonner... On va faire poc à poc... Un pas après l’autre attendre la nuit et ça va passer... C'est dur c'est chiant c'est nul..... Bref la base de vie...je prends mon temps lis mes messages d'encouragement...massage...essai de manger... Et on repart pour finir ce bordel. 


Le reste ne sera qu'une belle et longue souffrance avec mes jambes de plomb l'envie de dormir (au passage petite sieste à la belle étoile au milieu de bruits bizarre) autant de belle petite montée et descente... avant dernier ravito... Faut pas trop se poser... Poc a poc... Dernier ravito, même là il faut monter pour arriver à ce ravito..... (mais Antoine ça sert à rien ça...?!) Final sur les hauteurs de Roquebrun où t'arrive jamais...puis sous le regard du métronome Guillon on passe la ligne en 24h30...la casserole a cramé... Pas grave...


 J'ai quand même pris mon pied. Au final pas mal d’abandon 60% il me semble, une belle et très dure course qui va me servir pour la suite. Maintenant je sais comment on remet l'église au centre du village en 24h30..."