mardi 28 juin 2011

David à la Lujatoise

Bonjour à tout le monde

Un petit résumé de la course ainsi que de ma mésaventure.

Départ Dimanche matin du centre d’Ornolac et après 200m de bitume, nous attaquons les choses sérieuses par un étroit sentier qui monte pendant presque 5 kms pour 630 m de dénivelé.
Nous attaquons la montée prudemment avec Eric pour garder des ressources et ne pas se brûler avant la longue descente. La montée est terrible et rare sont les passages où nous pouvons courir.
Nous attaquons rapidement la descente très pentue et glissante, dans les bois sur un tapis de feuilles mortes. Je vois devant moi quelques concurrents prudents et j’accélère pour revenir sur eux, je me sens très bien dans la descente, je passe quelques coureurs et j’accélère encore (à tort) sans me rendre compte des risques. Il suffit d’une pierre recouverte de feuilles pour arrêter ma course brusquement, ma cheville droite lâche et c’est la chute.
Je me rends vite compte que la blessure est sérieuse et il m’est impossible de marcher. Eric arrive rapidement et me prête son épaule pour essayer de descendre mais impossible de continuer, après l’arrivée des secouristes la conclusion est simple : impossible de descendre par le sentier il faut faire venir l’hélicoptère.
Environ 45 mn d’attente avant l’arrivée de l’hélico et madame X… de la sécurité civile reste avec moi pendant cette attente, nous avons le temps de faire connaissance et d’échanger sur plusieurs sujets sportifs ou d’assistance à la personne. Un grand merci à elle, ce fut un moment très convivial.
Au moment où j’entends l’hélicoptère, je vois 2 gendarmes du PGHM arriver par le sentier. Nous échangeons quelques mots, ils sécurisent ma jambe et je leur demande comment ils comptent me descendre. Surprise, ils me montrent un petit trou entre les arbres où nous voyons un bout de ciel et l’hélico en stationnaire. Avant même que je m’en rende compte, j’ai enfilé un harnais, je suis attaché à un des gendarmes et nous nous élevons dans le ciel en passant à quelques centimètres des arbres. La rentrée dans l’hélicoptère est assez difficile, puis me voila assis tranquillement direction le CHIVA.
Je reste impressionné du professionnalisme, du sang-froid et de la sympathie de l’équipe du PGHM, un grand bravo à ces hommes qui prennent des risques tous les jours pour nous venir en aide.
Le reste de l’aventure est assez classique, attente aux urgences du CHIVA et diagnostic classique, entorse sévère.
Ma conclusion, la course en montagne est une discipline à part entière et il ne suffit pas d’avoir une bonne condition physique, il faut aussi apprendre à courir sur des terrains techniques.
Je connais bien la montagne mais en course à pied l’approche est différente ainsi que l’équipement.
Merci Eric pour ton aide, et rdv l’année prochaine à « la Lujatoise »
David

PS : ci-joint le graphe de la vitesse de ma course, pas mal du 6eme au 16eme kil avec des pointes à + de 300 km/h

jeudi 16 juin 2011

Sorties collectives hebdomadaires

Mazères Course Pédestre vous propose de participer à des sorties course à pied accessibles à tous les niveaux (débutants compris).



Départ en commun jardin des tourelles (arrivée des Foulées Mazériennes)

- Mardi 19h sortie footing

- Jeudi 19h travail spécifique (découverte des allures et des exercices pour progresser)

- Dimanche 9h30 sortie footing

                  - 1 parcours 20 à 45 mn

                  - 1 parcours 1h à 1h30


Tous les amateurs de course à pied de Mazères et de ses environs sont les bienvenus

mercredi 15 juin 2011

Trail du confluent

Ce we aura lieu le Trail du Confluent à Portet sur Garonne.


Deux distances : 13 et 32 km. Si certains sont intéressés, prendre contact avec Michel