lundi 9 mai 2016

Quel dimanche !

Malgré le vent, ce dimanche, nos coureurs se sont alignés sur 5 épreuves.

Débutons notre compte rendu dominical par les Trails :

A Dalou, le parcours était nouveau pour faire la part belle à un Trail authentique .
Si Thomas réalise une très belle performance (on en prendrait presque l'habitude) en bouclant les 13 km du parcours en 1h26 à la 46 eme place (sur près de 200 coureurs), que dire de Roger F. 2eme M5 en 2h27.


----------
De son côté, Yann, poursuit sa découverte du trail à Gasques (82) avec le trail des Sources.
Yann termine en 1h12 les 13km et 450 m+ et il se classe 35ème sur 100 dossards.

 ----------

Poursuivons ce dimanche trail par le récit d'Arnaud inscrit à la Maurynate.
"C'est une nouvelle fois sur ma terre natale que je me suis élancé en ce dimanche, la Maurynate, annoncée a 14,5 km et 450 d+.


Le départ est donné a 9 heures avec une petite brume et une fine bruine. Cette dernière nourrie par un vent soutenu se transforme peu a peu en une pluie assez forte tout le long de la course.

Ça part vite sur un long faux plat montant. Je trouve rapidement mon rythme. Puis au 4eme première difficulté. C'est parti pour deux kilomètres de grimpette. Puis ça descend enfin. Je profite d une descente très technique et glissante au 8 eme pour reprendre une dizaine de places sur seulement 500 mètres. (Soit les autres étaient trop prudents, soit c est moi qui ne le fut pas du tout)

Au dizième nouvelle grosse difficulté, je finirai même par marcher, c est raide, je m accroche sans me mettre dans le rouge. 

Je fais bien d en garder un peu sous la semelle car même si la fin est en descente il reste deux trois bosses. J'avale tout ça sans problème et je passe la ligne d arrivée en 1h22 (4,9km et 480 d+) 38 eme position sur 173 finishers. Tout ça sous les encouragements de mon fils venu pour l'occasion.




Il est venu surtout pour participer aussi. Course baby, 600 mètres avec un beau raidillon (30 a 40 d+).

Il part vite, prend la tête des les premiers mètres. Il ne laissera personne lui reprendre cette place. 

Il monte donc sur la plus haute marche pour la première fois. (Fier)"
 ----------
Dernier trail du we avec une course en duo et même en couple puisqu'il s'agit de "Elle et Lui" à Carcassonne. Marion et Jean-Paul réalisent une très belle performance sur 5k500 qu'ils parcourent à deux en 27 mn 17s. Ils terminent 13eme couple sur 91 engagés.



----------

Mais la Cigogne aime aussi (de temps en temps ;-) délaisser les grands espaces pour les circuits fermés et court (1,3 km).
Depuis pas mal de temps, les 6h de Revel (oui oui, 6h de marche et de course sur un circuit de 1,3 km !) trottaient dans la tête de quelques adhérents MCP.
C'est donc deux équipes de quatre marcheurs : Marie-Jo, Delphine, Marie-Pierre, Nathalie / Béatrice, Laurence, Roger, Jean-Pierre et trois individuels : Cathy, Pierre et Michel qui se sont prêtés à ce petit jeu ( plus proche d'une pratique de "hamster" que de coureur à pieds ;-).

Toute l'équipe MCP en compagnie de Christian le futur vainqueur de l'épreuve.
Les conditions étaient très difficiles la faute à un vent tempétueux. Mais bien aidés par nos fidèles soutiens venus en nombre de Mazères, nos marcheurs ont été vaillants comme à l'accoutumée. Ils terminent première équipe féminine et première équipe mixte.



Chez les individuels la tâche ne fut pas facile non plus, mais les résultats ont été à la hauteur des attentes. Pour une première sur ce type d'épreuve Cathy réussit l'exploit de monter sur le podium à la troisième place...


.... et Pierre bat son record kilométrique en course à pieds avec 55 km.


Michel améliore sa marque sur 6h, avec 66,6 km (11km/h) et il termine troisième au scratch.



Un dimanche chargé qui en appelle un autre le week-end prochain avec la 15eme édition de "Pentes et Côtes" chez nos amis de Saverdun. A n'en pas douter, les coureurs à la Cigogne seront fidèles à ce rendez-vous local très apprécié.

http://midirun.fr/2016/05/courir-sympa-prepare-la-15eme-edition-de-pentes-et-cotes/

2 commentaires:

  1. Enorme ! Bravo a tous les membres du MCP.

    RépondreSupprimer
  2. On c'est demandé, quel bon vent nous avait conduit jusque là, mais au final, il nous a permis de réaliser (vent dans le dos) des vitesses que nous n'avions pas soupçonné. Pour le trio qui a poursuivi la soirée, aucun regrets et au final super journée pour tous, j'attribuerais une mention dans l'équipe du relais à Marie-Pierre.
    Roger

    RépondreSupprimer