lundi 10 juillet 2017

Difficiles montagnes....

Ce n'était pas deux, mais trois épreuves qui accueillaient nos traileurs ce we.

Débutons malheureusement pas la frustration de Boris qui malgré une préparation excellente a dû affronter des conditions météos terribles qui l'ont empêché de boucler le Trail Mitic d'Andorre.

Bloqué par l'orage au 80eme  kilomètre, Boris avait déjà franchi plus de 7000 m de déniv+. C'est déjà un sacré exploit sur un des parcours les plus exigeants de ce type d'épreuve.


Samedi, c'était au tour de Lola de participer à la course des Refuges à Cauteret.
Sur le 33 km qu'elle boucle en 5h41, Lola se classe 16eme féminine. D'excellente augure avant le 80 km du GRP qui constituera le point culminant de la saison de Lola.


Enfin, Patricia, Thierry D. et Damien (accompagnés par David) se sont mesurés au Trail du Picou.
Sur le 27 km, Damien réalise une superbe performance se classant 34eme en 3h13. La déception des Crêtes est bien loin désormais ! Thierry est juste quelques minutes derrière en 3h40. Un joli retour à la compétition qui fait chaud au coeur ! Et que dire de Patricia qui augmente les distances de semaine en semaine et qui termine en 4h14.








Bravo à tous nos champions du we !


2 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour tous vos encouragements et messages de réconfort.
    Je n'ai pas pu m'offrir le plaisir de terminer l'objectif de ma saison.
    Un début de course bien géré (même la panne de ma frontale à 3h du matin), il faut dire que j'étais bien accompagné ou on a bien rigolé...
    Puis le gros orage/pluie/vent/grêle...(conditions que je déteste et qui me mine) on eu raison de moi et de mon physique (course neutralisé pour beaucoup sauf pour nous, coincé en plein milieu).
    Je n'ai pas su gérer le gros coup de moins bien pour repartir de la dernière base de vie,transis de froid, impossible de me réchauffer, de manger, malgré les encouragements, les conseils et l'assistance XXL de la famille à grégoire ainsi que Chris (Ils avaient eux aussi abandonné au petit matin de la course Ronda del cims 170kms et 13500D+).
    Je m'étais préparer à souffrir mentalement et physiquement et je pensais être prêt...mais apparament pas assez...une course de dingue...!!
    De l'avis de tous les autres concurents il n'y a qu'en Andorre qu'on peut voir ça...de la vrai haute montagne...
    Il me reste maintenant à continuer d'apprendre pour pour pouvoir espérer finir un jour ces longues courses qui m'attirent.
    Une chose est sure c'est que j'y reviendrais pour la finir cette mitic...si mysthique...
    A bientot et encore merci...boris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Analyse lucide et sincère.
      Une expérience formatrice et la prochaine fois sera la bonne.
      Bravo
      David

      Supprimer