lundi 25 août 2014

Quels exploits !!!!

 Deux traileurs MCP se sont illustrés lors du Festival du Montcalm 2014.

Avec un peu de retard, voici le récit du superbe résultat de Patrick lors de l'édition 2014 du Marathon du Montcalm :





"Voilà c'est fait, la course que je ne voulais pas rater cette année est faite !
Après celle de l'année dernière où suite à une blessure à la hanche je n'avais pas fait une trés bonne performance, je voulais absolument me rattraper.
Cela commençait mal, la météo était incertaine et le plafond nuageux très bas. En plus il y avait des difficultés de liaisons entre les différents postes de secours.
Le départ est retardé de 3/4 d'heures après celui de l'Ultra trail de 68kms.
Je décide de partir à une allure normale au milieu du peloton, pour ensuite me calquer à l'allure d'un ami sportif qui est de même niveau que moi, Stéphane Grassaud avec qui je partage d'autres courses de montagne.
Nous sommes ensemble le long du chemin de l'aqueduc (Alt 1170m) puis au niveau de la 1ère grosse montée dans le bois sur le chemin Montcalm, je sens que mes jambes sont dures. Je décide alors de le laisser partir au poste de ravitaillement du Pla Nouzère (Alt 1680m). A partir de là, je ferais ma course seul.


Un peu après, avant le refuge du Pinet (Alt 2240m) , la 2ème féminine accompagnée de plusieurs coureurs me doublent.
J'essaye de conserver une montée constante et de trouver comme promis par les organisateurs, le soleil.  Le ciel bleu sera au rendez vous après l'Etang du Montcalm (Alt 2560m).
Après les passages les plus délicats du parcours, je retrouve et double le groupe de la 2ème féminine, mais des crampes au niveau des cuisses commencent à monter.
Arrivée au sommet du pic du Montcalm (Alt 3077m), je dois m'assoir pour essayer de les faire partir.
Puis je repars et attaque de la Pic d'Estats (Alt 3143m). Comme chaque année, interdiction d'aller sur la croix: la crête est trop étroite et il y a déjà beaucoup de randonneurs.
C'est en plus une montée qui ressemble beaucoup plus à de l'escalade qu'à de la course! 
Le pointage là haut est validé par un "bonne descente" de l'organisateur. C'est maintenant là que je vais voir si j'ai encore des jambes.
Je descends d'une bonne allure et sans me donner d'objectif, je réussis à rattraper et doubler mon concurrent du jour, Stéphane. Je rattraperai ainsi beaucoup de concurrents et notamment la 1ère féminine à l'entrée du bois.
Arrivé au parking de Lartigue (Alt 1200m), mon père, mon oncle et Isabelle m'attendent et m'accompagneront jusqu'à la fin.
J'ai très peur de ces derniers 10 kms, ils sont toujours les plus durs à gérer. Je me teste sur la première cote: je réussis à la faire en courant, j'ai encore du jus! Je doublerai encore quelques coureurs mais je me ferai aussi doublé...
Les kilomètres s’égrainent et voilà, je suis à l'entrée d'Auzat (Alt 737m). Mon père m'encourage et me dit "maintenant allonge des jambes".


Arrivée en 6h10, classé 36 ème. Même si je suis très fatigué, je suis moins détruit que les précédentes années. Mon objectif d'arriver sous la barre de 6h30 est atteint.
A l'année prochaine? On verra!
Patrick."

Cette performance exceptionnelle est le fruit d'une belle persévérance et d'un entrainement très sérieux.
Au chapitre des grandes performances, Hervé s'est lui aussi magnifiquement illustré ce lors de ce we montagnard. En effet, il est également l'auteur d'un exploit lors du trail de novis (25km) car il rentre dans le haut du classement avec une superbe 38 eme place.







Un grand coup de chapeau messieurs !

2 commentaires:

  1. Super Patrick, grand bravo à toi et à Hervé et à bientôt à l'entrainement, fab.

    RépondreSupprimer
  2. bravo à tous les 2
    Merci à Patrick pour ce témoignage très précis, on s'y croirait
    Moi qui suis de la plaine je suis admiratif
    JM

    RépondreSupprimer