mercredi 27 février 2019

Jusqu'au bout de ses forces !

Quelques jours après son exploit, Philippe revient sur les émotions incroyables qu'il a  ressenti.....


"42km 1100d+ c'est pas le bout du monde avec une bonne prépa sauf quand celle ci est perturbée par une contracture au mollet. Départ 9h, 800 traileurs se retrouvent sur du mono trace pendant 4km on marche plus que l'on court cela permet de s'échauffer ensuite ça se décante. Au début les chemins sont agréables mais au bout du 6e km je comprend que la pierre va m'accompagner tout le long, la température monte. Le ravito au 15e km  je remplis déjà les gourdes le physique tiens bon, quand même pas mal de descente aussi ça casse la fibre. 21e km la douleur au mollet se réveille, puis une longue descente très technique avec beaucoup de pierres, j'ai plus d'eau, il fais très chaud, j'arrive au check point 315e c'est le ravito. J'ai du mal à manger, mon épouse et mes enfants sont là, je craque j'ai trop mal, je me rend au poste de secours et là c'est la catastrophe, je fais un malaise, je m'allonge met les jambes sur une chaise. On me demande de m’asseoir sur la table impossible de bouger. Mes muscles  sont tétanisés, ils me portent à 4 sur la table, la douleur est très violente, un bénévole tient ma jambe sur son épaule et me masse, le doc  prend la tension elle est à 9,c'est très bas. 



Je me retrouve sous perfs anti inflammatoires puis de l'eau salée, je suis complètement déshydraté. 1h30 après la tension est à 10 le doc me demande si j'abandonne, il me reste 17km,c'est rien, je décide de repartir sous le regard  inquiet de mon épouse. 




Je prend pas de risque, marche en côte et petites foulées le reste du parcours. Les chemins sont des lits de rivières asséchés il n'a pas plu depuis 1000 ans😂, 35 degrés, de longs  chemins  désertiques, je n ai plus de douleurs, quel est ce produit miracle que m'a injecté le doc ??? Je n'ai qu'une idée terminer. Je ne partirais pas de Maspalomas sans franchir cette ligne d arrivée. Je gère les derniers kilomètres, je vois le bout, mes enfants m'attendent pour franchir la ligne avec eux, c'est fait, l’émotion monte je suis heureux merci à mon épouse et mes enfants."





ÉNORME !!!!! Bravo Philippe !

Dimanche dernier, François était lui aussi sur les sentiers à Muret. Il a participé au 23km avec 600mD+ qu'il boucle en 2h24mn21s. Il termine 202/368.
Pour François aussi la saison est bien lancée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire