lundi 8 octobre 2018

Le récit de Boris !

Suite a l'arrêt prématuré de la pica pica j'avais décidé de tenter une autre longue balade pour boucler la boucle et surtout rendre hommage au combat de ma maman et a ma manière. Alors a faire quelque chose de bien autant le faire avec des difficultés et essayer de dépasser ses limites !

Quand la tête veut le corps veut... Donc j'ai choisi le 100 miles pour accomplir mon pèlerinage et surtout une belle et longue méditation personnelle... Comme a mon habitude j'essai de faire ma popote dans mon coin et surtout essayer de ne pas cramer le fond de la casserole au début de la cuisson.
Départ rapide, ça descend sur 13kms et après la montagne attaque (oufff mon domaine...) tout se passe bien, chaleur, cailloux, c'est le bordel comme chez nous, des cailloux partout des chemins pas droit et qui montent... Mais J'aime bien ça. Je vais vite déchanté quand même car au col de Mantet je n'arrive plus a faire pipi... Ça sent la mauvaise hydratation et un risque pour mes reins... Aieee... A 5 kms de Vernet les bains avant la base de vie je me force encore  mais même problème... Je te passe des détails...



Déboussolé j'arrête la montre en voulant mettre la navigation car il y a eu un dé-balisage donc perdu... Il manquait que ça... Arrivée a la base de vie je vais voir le doc en panique et me conseille de faire attention... Je bois environ 3l d'eau en 1min 30 tellement j'ai peur que ça s'arrête là...

Arrêt prolongé et je décide d'attendre le retour a la normale avant de repartir. 45min d'attente tout revient dans l'ordre,maintenant gazzzzz il faut remettre le tablier et remuer cette soupe. A partir de maintenant je connais et il va falloir gérer la nuit. Je décide de faire cette nuit seul sans personne pour être face a moi même et de faire cette balade une aventure... Une nuit claire remplie d'étoiles, assez fraîche par endroit, une nuit a méditer, a prendre du plaisir, remémorer de bons souvenirs et surtout a ce dire la chance qu on a d'être là et en bonne santé.


Les kms s'enchaînent et j'essai de tenir mon rythme, Arles sur tech 2ème base de vie, je reprend mon souffle car après c'est raide. Petit tour en Espagne et dernière base de vie au matin, je refais les niveaux, regarde mes messages et maintenant va falloir allez au bout du bordel ! Une fin de parcours chaotique... Chantier du siècle...une fin qui a changé, ou tu prends du bon D+ pour te finir, un peu de descente rock and roll ou tu dois t'accrocher avec ce que tu peux pour ne pas tomber et surtout tu n'arrives jamais car y'a des kms en plus...

Le final arrive et j'arrive au Chateau Valmy un peu raide mais le but est de finir, je m'efforce de courir un petit peu pour raccourcir le supplice. Les mâts des bateaux, bord de mer... Je cherche ma chérie qui supporte au quotidien mon défouloir et surtout qui n'a pas dormi pour me suivre sans relâche.

C'est gagné, l'objectif atteint, la casserole accroche un peu mais la soupe est BONNE. Voilà comment relier la montagne a la mer en 33h31 sur 173 kms quelques 9700 de D+...et une belle aventure à mon niveau.


Je tiens a remercier tous le monde pour les encouragements, suivi, messages, pensées... Je ne sais pas si je mérite autant d'éloges mais en tout cas merci. Place maintenant a un nouvel ultra tout aussi dur, une page se tourne, va falloir faire de mes peines une grosse force pour l'arrivée de notre enfant ! Un rayon de soleil a travers un ciel qui était un peu gris ! Un grand MERCI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire